Estimer un bien immobilier avant sa mise en vente est une étape indispensable. Il s’agit d’une démarche permettant d’évaluer la valeur marchande du bien immobilier. Aussi, on peut déjà savoir qu’une maison n’a pas le même prix qu’un appartement. C’est pourquoi estimer un bien immobilier est indispensable. Voici comment faire.

Estimer un bien immobilier : les éléments à prendre en compte

Source image : freepik

Avant la mise en vente d’une maison ou d’un appartement, il faut rassembler tous les éléments permettent d’estimer un bien immobilier. Il s’agit généralement :

Lire également : Comment devenir agent immobilier ?

  • Des documents relatifs aux travaux de rénovation du bien.
  • Des documents relatifs au diagnostic immobilier.
  • Des caractéristiques du bien immobilier.

Il faut en effet estimer un bien immobilier en prenant en compte tous les facteurs pouvant influencer son prix ou bien sa valeur :

  • Son état général.
  • La surface habitable.
  • Son emplacement.
  • Sa situation géographique.
  • Le nombre de pièces.
  • L’accessibilité.
  • L’état de la salle de bain et de la cuisine.
  • La performance énergétique.

Il faudrait alors évaluer les atouts du bien immobilier ainsi que ses points faibles. Notons également que le prix d’un bien peut aussi dépendre de son emplacement, plus précisément, du quartier dans lequel il est placé.

Lire également : Comment vendre son appartement avec une agence ?

Même s’ils sont identiques, le prix dépend du quartier. Les biens immobiliers situés en plein centre-ville sont parfois hors de prix contrairement aux biens situés à la périphérie.

Le diagnostic immobilier est aussi une piste clé pour fixer le prix exact du bien immobilier.

Estimer un bien immobilier à partir des coûts de travaux

Il est important d’évaluer l’état du bien immobilier avant de faire une estimation de sa valeur. Si le bien immobilier date depuis plus de 10 ans, sa garantie décennale ne sera certainement plus valide. Il faudrait alors déterminer le potentiel du bien dans le cadre d’une revente.

En général, avant l’acquisition du bien immobilier, on recommande souvent aux acquéreurs de se projeter dans l’avenir. Ils doivent envisager la possibilité de revente au moment de l’achat du bien.

En tout cas, si le bien a pris de l’âge et s’il est trop ancien, on peut toujours faire quelque chose pour y remédier. L’objectif est donc de le remettre à neuf pour qu’il regagne de la valeur. Pour ce faire, il existe trois types de travaux en fonction de son état :

  • La restauration.
  • La réhabilitation.
  • La rénovation.

Mais pour éviter les dépenses superflues, les travaux de rénovation sont à privilégier. Dans ce cas, on mise sur l’un des travaux suivants :

  • Le rafraîchissement.
  • La rénovation partielle.
  • La rénovation complète.
  • La rénovation lourde.

C’est en fonction du type de travaux que l’on déterminera le coût. Ensuite, une fois le coût des travaux estimé, on saura alors comment estimer un bien immobilier. Pour faire simple, il faut prendre en compte le coût des travaux dans l’estimation du bien.

Estimer un bien immobilier en étudiant l’offre et la demande

Evidemment, lorsqu’on estime la valeur d’un bien immobilier, il faut connaître le prix pratiqué au m2. Cela va dépendre du type de bien :

  • Appartement.
  • Studio.
  • Maison.
  • Maison avec jardin.
  • Villa.

Outre cela, le prix au m2 peut varier d’une localisation à une autre. Mais il faut alors étudier le marché local, c’est-à-dire, les prix pratiqués dans le quartier dans lequel est situé son bien immobilier.

Il faut alors :

  • Étudier l’offre et la demande.
  • Suivre l’évolution du marché.
  • Étudier les tendances en matière de vente.
  • Comparer les offres similaires à son bien immobilier.

Aussi, l’intérêt d’une estimation immobilière est de fixer le prix juste de son bien immobilier. On ne doit pas surestimer ni sous-estimer la valeur du bien. Chaque donnée en sa possession peut alors influencer le prix de l’immobilier. En sachant le prix au m2 de l’immobilier, on peut alors fixer un prix qui ne sort pas vraiment du cadre et qui correspond à la demande actuelle.

Lire aussi : “Quelle couleur éviter pour une chambre ?