Réservée au départ, aux ménages de faibles revenus uniquement, MaPrimeRenov est désormais accessible à tous, et ce, quels que soient les revenus. Cette aide à la rénovation remplace l’aide Habiter mieux de l’Anah et le crédit d’impôt transition énergétique. Il s’agit d’une prime notamment sur les travaux destinés à la rénovation énergétique des ménages. Mais qu’en est-il des propriétaires bailleurs ? 

Droit à MaPrimeRenov : rappel sur le fonctionnement de cette prime

Source image : freepik

MaPrimeRenov est une prime offerte à ceux qui lancent des travaux de rénovation énergétique chez eux. Cette prime s’applique généralement aux ménages modestes qui gagnent très peu de revenus. 

Sujet a lire : Comment poser une fenêtre en alu ?

Cela dit, MaPrimeRénov est mis à jour constamment par le gouvernement. Si au départ, elle s’adressait uniquement aux ménages ayant des revenus faibles, il est maintenant accessible à tous. 

Désormais, MaPrimeRénov s’adresse aussi aux propriétaires bailleurs qui mettent leur logement en location. Depuis le 1er juillet 2021, cette nouvelle a séduit un grand nombre de propriétaires bailleurs qui possèdent des logements avec des passoires thermiques. Les travaux de rénovation concernent entre autres : 

A voir aussi : Comment trouver un bien avec travaux ?

  • Travaux d’isolation : fenêtres, combles, murs, planchers…
  • Chauffage.
  • Ventilation.
  • Audi énergétique de maison individuelle ou appartement en copropriété.

La prime permet alors de financer tous ces travaux, lesquels doivent être réalisés par une entreprise RGE ou Reconnue Garantie de l’Environnement

Concernant le montant de la prime. Il dépend de deux éléments essentiels : 

  • Des travaux de rénovation énergétique.
  • Des revenus.

Voici alors les montants pour telle ou telle condition : 

  • Bonus de 1 500 € maximum pour les logements avec un statut de passoire thermique.
  • bonus Bâtiment basse consommation (BBC) de 1 500 € maximum pour les logements avec une étiquette énergie B ou A.
  • Forfait « rénovation globale » de 3 500 € ou 7 000 € pour un gain énergétique de 55%.
  • Soutien financier de 150 € pour un forfait AMO.

Droit à MaPrimeRenov : les propriétaires bailleurs privilégiés

Tous les ménages ont maintenant droit à MaPrimeRenov ainsi que les propriétaires bailleurs. Ils peuvent désormais demander une prime à la rénovation pour financer les travaux d’isolation de leur logement locatif. 

La prime pour un bailleur reste la même qu’à celle d’un propriétaire occupant. Il n’y a donc pas de distinction entre le statut. Le montant dépendra entièrement des revenus perçus

Outre cela, les propriétaires bailleurs ont aussi droit à : 

  • Un forfait de rénovation globale pour gagner 55% d’économie d’énergie.
  • Un bonus Sortie de passoires thermiques pour sortir de la classe F ou G d’un DPE.

La prime est également disponible pour les mêmes travaux de rénovation éligible à MaPrimeRenov 2021. Parmi les travaux éligibles pour les propriétaires bailleurs sont : 

  • Installation d’une cuve de fioul.
  • Isolation des murs.
  • Remplacement de parois vitrées.

Pour les propriétaires bailleurs, les plafonds de ressources sont également catégorisés en 4 profils et par couleur : 

  • Couleur bleu pour les revenus très modestes.
  • Couleur jaune pour les modestes.
  • Couleur violet pour les revenus intermédiaires.
  • Couleur rose pour les plus aisés.

Il convient de noter que le gouvernement a adopté un nouveau décret concernant l’interdiction de passoires thermiques d’ici 2023. Cette interdiction concerne les biens immobiliers locatifs.

 En effet, les locataires se trouvent dans une situation assez alarmante concernant la consommation énergétique en France. Comme ils n’ont pas le choix que de se priver de certains besoins dans le logement, ils seront contraints de subir une hausse de facture énergétique chaque mois. 

Face à un tel constat, le gouvernement a lancé un décret comme quoi les bailleurs sont dans l’obligation de fournir un logement avec une bonne performance énergétique à leurs locataires. 

Ainsi, les propriétaires bailleurs doivent faire une demande de prime à la rénovation afin de réduire la facture énergétique de leurs biens locatifs. 

Source image à la une : freepik